image dons

je fais un don

LRC : Les métiers à l'hôpital

Les équipes autour de l'investigateur

La Recherche Clinique, Libre et Éclairée

Quels intervenants, quels métier à l'hôpital dans la recherche clinique ? Explications avec Chrystel Leperchois.
Retrouvez l'ensemble des épisodes sur les différentes plateformes

Tu présentais dans un précédent podcast l'investigateur, et tu disais qu'il s'entourait de collaborateurs : quels sont-ils ?

Chrystel Leperchois
Hôpital Pitié-Salpêtrière

Un investigateur ne travaille jamais seul, il est entouré d'une équipe, elle aussi formée à la recherche clinique. Tu rencontreras des TEC, des ARC hospitaliers, des CEC et des IRC. Ils ne sont pas tous présents dans un service, mais quelques fois oui. Toutes ces personnes travaillent au contact des équipes soignantes et des patients, et participent au bon déroulement d'un essai clinique. Ils sont un maillon essentiel des avancées thérapeutiques.

TARC, TEC, IRC, CEC... tu me perds là...

Effectivement, beaucoup d'acronymes.
Il y a des ARC pour "Attachés de Recherche Clinique", hospitalier parce qu'ils travaillent à l'hôpital ; on les appelle parfois aussi des TEC pour "Techniciens d'Essais Cliniques". À ne pas confondre avec l'ARC promoteur qui travaille toujours du côté de l'industrie pharmaceutique.
Puis des IRC pour "Infirmiers de Recherche Clinique" ; et tu rencontreras aussi des CEC pour "Coordinateurs d'Essais Cliniques", appelés aussi ARC coordinateur.

En pratique, que font-ils ?

Un CEC intervient en amont du démarrage du projet dans le centre investigateur, il vérifie tous les documents essentiels. Il évalue la faisabilité, c'est à dire l'adéquation entre les exigences du protocole et les ressources du centre. Il contrôle le budget alloué par le sponsor en identifiant les surcoûts éventuels. Il anime, en formant et en informant les équipes médicales et paramédicales.
Une fois le projet démarré, le CEC travaille comme l'ARC hospitalier.

Quelles sont alors les missions de l'ARC hospitalier ?

Le rôle essentiel est d'assister l'investigateur tout au long de l'essai, de l'initiation à la clôture. L'ARC aide à la sélection des patients, pour cela il doit avoir la capacité de lire et de comprendre un dossier médical pour identifier un patient éligible. Tout au long du projet, l'ARC devient un référent pour le patient : il va l'aider à la fois pour sa prise en charge dans sa pathologie à l'hôpital, mais aussi à bien vivre sa participation dans l'essai.
Lorsque les essais cliniques sont nombreux dans un service ou que le nombre de patients inclus est important, il est primordial de s'organiser de manière à ne rien oublier, et c'est à ce moment-là que la présence de l'ARC hospitalier prend tout son sens. Le patient participant à un essai clinique est revu très régulièrement, et l'ARC se chargera de récupérer toutes les informations et de les saisir dans une base de données. Il a pour objectif que chaque protocole soir respecté scrupuleusement et que les données soient exploitables et analysables : il doit être le plus rigoureux possible afin de ne pas biaiser les résultats et l'interprétation de l'étude. Conduire un essai en milieu hospitalier suppose des contraintes pour les équipes médicales et paramédicales, l'ARC doit pouvoir être en contact avec chacun d'eux.

Tel un chef d'orchestre en fait : l'ARC a un lien avec le patient, l'investigateur, l'équipe médicale et paramédicale.

Exactement.
Le rôle de l'ARC hospitalier est d'expliquer l'importance de suivre le protocole tel qu'il est écrit, pour que l'essai clinique arrive à terme dans les meilleures conditions possibles.

Et l'infirmier de recherche clinique dans tout ça ?

Il s'agit d'un infirmier diplômé d'état. Comme te l'a expliqué Justyna, il a le même rôle que l'ARC hospitalier, avec en plus l'aptitude de prendre en charge des actes techniques. Un IRC dans une équipe de recherche est un atout, car il est très au fait des pathologies rencontrées et permet une meilleure collaboration avec ses collègues.

Tu me dis que toutes ces personnes sont au contact des patients : tu me confirmes bien qu'ils sont tenus au secret professionnel ?

Toutes ces personnes constituent autour de l'investigateur principal une équipe qualifiée, permettant de mener à bien tous les projets confiés. Ils sont garants de la qualité et de la confidentialité des données.
Évidemment ils sont tenus au respect du secret professionnel, comme on doit l'être dans un milieu médical.

Autres actualités

+

21/01/2022


Colloquium - VACCINS

Les Pr Alain FISCHER et Gilles MONTALESCOT vous donnent rendez-vous le jeudi 17 mars 2022 à l'Institut de Cardiologie de...
+

19/01/2022


Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie

Retrouvez l’ensemble des interventions des experts du réseau ACTION à l’occasion du congrès des JESFC 2022